Quelles scies pour les palettes ?

Il existe énormément de type de scies et on peut vite se poser 1001 questions. Bienvenue dans le monde du materiel de coupe. Vous êtes un peu perdu? On va éclaircir tout ça ici.

La scie à main

La plus sous estimée et pourtant un outil qui peut vous sauver la vie dans pas mal de situation. Pour les scies à main, il ne faut pas tourner autour du pot, c’est un outil de base à avoir, et comme tout outil de base il faut qu’il soit le meilleur possible pour être efficace et tenir sur la durée.

Personnellement je préconise les scies japonaises. C’est facile, précis et agréable à utiliser. Depuis que j’en ai eut une en main, je n’ai plus jamais utilisé d’autres scie à main.

Scie Japonaise

Scie Japonaise

La scie circulaire

Machine ultra efficace quand elle est couplée avec un guide, elle permet de couper des longueurs plus ou moins infinies mais moins confortable à l’utilisation que sa cousine la scie sur table. (une scie sur table c’est techniquement une scie circulaire accroché sous un plan de travail).

Pour la scie circulaire, évitez les produits de type entrées de gammes et les machine trop lourdes. Ne vous laissez pas avoir par la puissance indiquée sur la boite. dans le cas de construction en palettes, ça ne vous aidera pas. Je parle d’expérience, je suis passé d’une scie circulaire bas de gamme de 2100 watt de puissance avec une lame de 210mm faisant 9kg   à une bosch 1200 watt avec une lame de 165mm faisait 3,9kg. La seconde coupe mieux, (malgré un changement de lame sur la premiere machine) est plus maniable et plus agréable a utiliser.

Scie circulaire

Scie circulaire

La scie sauteuse

De manière paradoxale, cette scie est probablement la plus polyvalente au niveau des machines électroportatives (on peut plus ou moins tout faire avec, il faut juste faire gaffe aux éclats possible dans le bois). Mais c’est également celle que j’utilise le moins. Ma scie sauteuse ne sort de son coffret qu’en deux occasions : La découpe de courbe, et la découpe de à l’intérieur d’une pièce de bois.

Pour le choix de cette machine : Il existe plein de facteurs possible à regarder pour faire son choix. Comme les différentes vitesses possible, les inclinaisons possible de la lame etc. Mais si vous ne devez regarder qu’à deux choses en tant qu’amateur de bricolage, ce serait les suivantes : Regardez au système d’attache de la lame, au plus c’est facile au mieux c’est. Pensez également à la prendre en main pour voir avec quelle machine vous êtes le plus confortable.

Scie sauteuse

Scie sauteuse

La scie sur table

Cette machine est la plus polyvalente au niveau des machines dites « stationnaire »(et celle qui risque le plus de vous faire perdre un doigt ou une main). Elle permet d’autant couper le bois sur sa longueur que sur sa largeur (avec un accessoire adapté). Si vous n’avez le budget que pour une seule scie de type « circulaire », prenez celle ci.

Comment la choisir ? Regardez à en prendre une avec un guide le plus stable possible (que le guide fasse la taille de la table et se fixe des deux cotés) avec un système de fixation du guide le plus précis possible. Regardez également à la taille de la table ou aux allonges possible de cette dernière (je sais les bosch pro et les dewalt son extensible) afin de pouvoir travailler avec des pièces d’une certaine taille.

Scie sur table

Scie sur table

La scie à onglet / radiale

La scie radiale est ma machine favorite et celle qui tourne le plus avec la scie sur table. elle permet des coupes droites comme des coupes précises à différents angles. Elle permet également de faire facilement toute une série de coupes à l’exact même longueur. Elle peut faire des coupes précise jusqu’à 45 degrés. Bref un must have dans l’atelier.

Comment faie son choix ? Regardez pour en prendre une  radiale et non juste une scie à onglet. La différence ? la lame peut en plus de descendre sur le bois bouger d’avant en arrière, ça permet de couper des planches plus large. Pour avoir testé des machines premiers prix et des machines de « marques » partez vers les machines de marque (il y a moyen par exemple chez metabo d’avoir une scie a onglet pour moins de 150 euros et moins de 200 pour la radiale). La raison ? La sécurité, la précision et le confort d’utilisation. J’avais testé une machine « premier » prix d’un magasin de bricolage, le cache de protection de la lame ne revenait pas complètement recouvrir la lame une fois la découpe finie. Entre 50 euros de plus pour le prix d’une machine et le prix d’une operation réparatrice de la main, le choix est vite fait.

Scie à onglet

Scie à onglet

La scie sabre

Dans le cadre des palettes, elle ne me sert qu’a passer aux endroits ou il y a des clous (dans un cadre plus général, elle me sert à pas mal d’autres choses). Une lame bois / metal monté dessus et ça devient un accessoire indispensable pour démonter les palettes. Ici et comme beaucoup d’outils de coupes, la lame est aussi importante que la machine, vous pouvez acheter une machine moyenne gamme mais pensez à monter dessus de bonne lames !

Scie Sabre

Scie Sabre

Les autres scies

Il existe une liste assez incroyable d’autres scies. Comme la scie à ruban ou la scie a chantourner. Elles ne sont pas listées ici pour la simple raison qu’elles ont un usage tellement spécifique qu’elles ne sont pas pertinentes dans une liste de matériel polyvalent.

Conclusion

C’est bien beau tu nous décris toutes les machines, mais laquelle / lesquelles choisir en priorité ? Dans l’absolu, la première à avoir c’est une bonne scie à main. Ensuite au niveau des machines électroportative, si il fallait en garder une seule, ça serait la scie sauteuse car elle peut tout faire. Elle n’est pas la meilleure dans tous les domaines mais elle peut tout faire. Au niveau des machines stationnaires, ce serait la scie sur table, également pour sa polyvalence.

Les conseils cités dans le paragraphe suivant sont « généraux », c’est à vous de voir quel type de projets vous travaillez le plus afin d’acheter la / les machines adaptées à vos besoins.